Le mari de Sylvie est un vrai pervers: il rêve de voir sa femme jouer la pute pour de vrai, alors on les emmène dans un coin à voyeurs. Là, l'époux va jeter son dévolu sur deux gus qui lui semblent parfaits pour le scénario qu'il a en tête. Il demande à Sylvie d'aller les aborder et de leur faire des propositions indécentes. Vous vous en doutez bien, les deux voyeurs ne se font pas se faire prier pour lui fourrer la minette devant tout le monde. Prise par derrière dans la rue avec son sac à main encore sur le bras.